conte d'halloween

Publié le 30 Octobre 2010

Second conte d'halloween ...

 

07-con-10-3-3.gif

 


UNE VISITE MYSTÉRIEUSE

Le calendrier affichait bien le 31 octobre et Alicia se sentait bien peinée. 
Un mauvais rhume l’empêcherait de fêter avec ses amis-es la joyeuse Fête de l’Halloween. Bordée dans son lit par sa maman, Alicia semblait si petite. Un bouillon de fièvre rendait son petit corps tout frileux. De grosses larmes coulaient sur ses joues d’enfants. 
- Ne pleure pas ma puce. » dit sa maman. «
 Cette année, tu ne peux fêter l’Halloween mais tu es petite et tu auras beaucoup d’autres fêtes, dit-elle.
- Oui, je sais, ma petite maman. Mais juste à y penser, j’avais tellement hâte. 
Et elle regarda son costume. Une magnifique robe de princesse piquée de petites fleurs, une petite couronne pour sa tête, des bons bas chauds et des petits souliers de princesse coulés à son pied emballaient son rêve. Elle voulait faire rêver et non faire peur! Mais son gros rhume persistait et présageait de nouveau qu’elle ne ferait pas partie de la fête.
À son grand regret, elle vit sa grande sœur déguisée en un drôle d’épouvantail quitter la maison pour rejoindre ses amis-es.
Alicia se leva et s’approcha de sa maman et dit :
« Maman, tu sais, je ne peux fêter l’Halloween mais toi tu es là et tu me donnes plein de câlins. Et c’est ce qui guérit les rhumes des enfants dit-elle en ricanant.
« Sa maman lui sourit et dit : « Je t’aime ma chouette. »
En disant ces mots, la porte sonna.
« Maman, la randonnée des amis-es commence. »
« Oui, ma chérie, je vais leur donner les bonbons, tu es encore trop fiévreuse.
« Mais je peux ouvrir la porte. » « Mais oui, Alicia. » 
Elle ouvrit la porte et à sa grande surprise elle vit vous ne savez qui? Et bien...
Alicia fut saisie de peur et se cacha dans le garde-robe. Les manteaux, les robes et tout le reste lui tombaient sur la tête En plus, elle se piquait l’arrière-train sur les souliers. Elle se demandait à l’intérieur d’elle-même : « Serais-ce à cause de mon rhume, ma fièvre que je vois des fantômes?
À ce moment-là, une voix se fit entendre. « Mais » dit-elle, c’est la voix de grand-père. Elle entrouvrit la porte du garde-robe mais elle avait beau regarder, elle ne le reconnaissait pas et sa peur était trop grande encore.
Mais la voix poursuivit : « Ayant appris le chagrin de ma petite-fille, je suis venue la visiter pour qu’elle ait un souvenir de la fête de l’Halloween, dit-il très fort. 
Pendant que la maman d’Alicia morte de rire se cachait derrière la porte du garde-robe, une fois de plus Alicia ouvrit la porte du garde-robe. N’y tenant plus, elle se dirigea comme une flèche vers « DRACULA ». 
Et oui, le grand-père d’Alicia portait le costume de Dracula, pas très rassurant, en effet.
Alicia dit : « Es-ce que je peux embrasser Monsieur Dracula. » Et grand-père Dracula embrassa Alicia et faillit l’étouffer.
Alicia raconta son histoire à tout le monde et même avec sa fièvre, son rhume elle avait le sentiment d’avoir fêté l’Halloween et son bonheur était si grand!
« Merci grand-père Émile, tu as fait pour moi la plus belle fête de l’Halloween même si j’ai eu un peu peur, tu m’as fait rire. » Tu as un cœur d’or « DRACULA »
hal17.gif
happy halloween !!

Rédigé par Madiiliine

Publié dans #nail art

Repost 0
Commenter cet article